Travel

DES PILULIERS PLA, POUR RÉDUIRE
NOTRE IMPACT ENVIRONNEMENTAL

ECO RESPONSABLE / QUALITÉ

Publié le 06/10/2022 - 5 MIN DE LECTURE
onagre santerra
ECO RESPONSABLE / TRANSPARENCE

DES PILULIERS PLA, POUR RÉDUIRE NOTRE IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Publié le 06/10/2022

Nous avons mis plus de 6 mois à choisir nos piluliers ! Nous avions des obligations règlementaires, des attentes en matière de protection de l’environnement et avons dû faire des choix pour répondre à différentes contraintes :

Le contact alimentaire 

Tous les contenant ne sont pas aptes recevoir des aliments. Une règlementation européenne harmonise d’ailleurs les exigences applicables aux matériaux qui peuvent entrer en contact avec les aliments (Règlement (CE) n°1935/2004). Santerra a évidemment fait le choix de contenants (pilulier, flacons, …) qui respectent cette contrainte et répondent à des grades de qualité pharmacie.

La préservation des actifs 

Il faut savoir que tous les ingrédients qui entrent dans la composition de nos formules ont généralement des dates limites d’utilisation optimales (DLUO) de 3 ans. Les emballages qui contiennent ces ingrédients doivent donc à minima permettre de garantir la conservation des produits pendants 3 ans.

Aussi, il faut savoir que, même si nous sélectionnons avec rigueur les ingrédients pour leur stabilité (dégradation minimum dans le temps), certains ingrédients peuvent être fragiles et s’altèrer en étant exposés à l’humidité, l’oxygène, la chaleur et/ou à la lumière. La combinaison de ces quatre facteurs peut, dans certains cas, dégrader précocement la qualité des ingrédients. Santerra a fait le choix de pilulier de couleur ambré (opaques) pour limiter l’exposition des ingrédients à la lumière. La fermeture de ces piluliers se fait par vissage et vient comprimer un opercule d’étanchéité qui préserve le contenu de votre boîte de l’humidité et des contacts à l’air (oxydation lié à l’oxygène). Nos piluliers vous garantissent ainsi une conservation optimale des actifs. 

Le respect de l’environnement

Répondre aux deux premiers critères de choix des piluliers s’avère assez simple mais nous avions un rêve (que nous gardons d’ailleurs) : proposer un pilulier ayant un label « COMPOST HOME » (compostable à la maison). Malheureusement, c’est pour l’instant incompatible avec une préservation durable des actifs puisqu’un pilulier compost home de dégrade en 6 mois. Nous avons des pistes mais devons encore attendre que l’innovation nous apporte la solution.

Ajouter la dimension environnementale à nos emballages était un vrai challenge. Nous avons évidemment conscience qu’en vendant un produit dans un emballage, nous avons un impact potentiellement négatif sur l’environnement. Il n’y a pas et n’y aura jamais de vente de produit à impact carbone positif. Par contre, nous nous sommes fixé un objectif, faire progresser le marché en choisissant des pilulier « bas carbone » !

Les piluliers sélectionnés par Santerra sont des piluliers en PLA (Acide Polylactique), un polymère bio-sourcé apparenté à du plastique. Il est issu de la fermentation de canne à sucre. Pour vous expliquer simplement les choses : on prend des pieds de canne à sucre, on les broyent et on les mets dans un fermenteurs (cocottes minutes géantes) en présence de bactéries. L’action des enzymes naturelles produites par les bactéries permet la production d’un polymère (le PLA) qui est purifié et séparé des déchets végétaux issus de fermentation pour produire un Bio-Plastique ou plastique bio-sourcé. 

Selon nous, le PLA a bien des atouts : il est plus léger que du verre (baisse des charges transportées), issus d’une source de carbone « verte » en comparaison au pastiques issus de pétrochimie (PET, PEHD), se recycle sous certaines conditions dans des composteurs qui permettent eux même la production d’électricité ou de chaleur. 

Enfin, pour vous simplifier la vie et favoriser le tri, l’ensemble des pièces qui composent les piluliers sont recyclables et à mettre au bac de tri :

  • Le pilulier qui permet de transporter les produits et les préserver de la lumière
  • La capsule en aluminium pour fermer le pilulier
  • L’opercule dans la capsule pour assurer l’étanchéité à l’air et l’humidité
  • Le manchon à l’extérieur qui sert de seller et vous garantit que la boîte n’a pas été ouverte)

Nous évitons tant que possible le mélange de matériaux, qui ne peuvent pas être recyclés. Prenons l’exemple des blisters qui associent un plastique et un aluminium : ils ne peuvent pas être recyclés et seront bien souvent enfouis.

Vous avez aimé ? Partager cet article

Panier