Travel

L'HUILE D'ONAGRE CE QU'IL FAUT SAVOIR

BEAUTÉ / BIEN - ÊTRE FÉMININ

Publié le 25/11/2021 - 7 MIN DE LECTURE
onagre santerra
BEAUTÉ / SANTÉ

Propriétés et bienfaits de l’HUILE D’ONAGRE

Publié le 25/11/2021

L’onagre (Oenothera biennis L.) est une plante originaire d’Amérique de Nord qui appartient à la famille des Onagraceae. Ses fleurs sont constituées de splendides pétales jaunes très lumineux. L’onagre contient de petites graines très riches en oméga 6. C’est à partir de ces graines que l’on obtient la fameuse huile d’onagre. L’onagre est utilisée depuis longtemps pour ses propriétés médicinales, les Amérindiens l’utilisait d’ailleurs sous forme de cataplasme pour lutter contre les affections de la peau. Cette plante a fait son apparition en Europe au XVIIe siècle et a été considérée pendant longtemps comme un remède universel.

COMPOSITION

L’Onagre est généralement utilisée sous forme d’huile. En gage de qualité, cette huile doit être extraite par pression à froid. Cette huile précieuse est l’une des meilleures sources d’acides gras insaturés offerte par le monde végétal. Seules deux autres plantes peuvent rivaliser avec l’onagre pour leur teneur en GLA : la bourrache et l’huile de pépins de cassis. L’huile d’onagre contient 6 à 14% d’Omega 6 (GLA : Gamma Linolenic Acid ou AGL : Acide Gamma Linolénique), (1). Ainsi, c’est une huile aux propriétés Anti-Oxydantes très intéressantes (2). Aussi, c’est une huile riches en acides aminés, en polyphénols, en fibres, on minéraux (magnésium,potassium, cuivre, bore, manganèse, fer, zinc, phosphore et calcium). Cette huile contient aussi quelques vitamines, notamment de la vitamine C et de la vitamine E (3). Les produits du commercesont généralement enrichis en vitamine E afin de limiter l’oxydation de l’huile et en assurer la conservation.

BIENFAITS

Antioxydante par nature

De part sa richesse en Omega 6, en polyphénols et en vitamine E, l’onagre est efficace pour prévenir et combattre les effets négatifs des radicaux libres sur nos cellules (4), (5). Ces radicaux libres accélèrent le vieillissement cellulaire lorsqu’ils sont présent en grande quantité, favorisent l’apparition de maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Pour rester en bonne santé et garder une belle peau, les Omega 6 et Omega 3 devraient être consommées quotidiennement.

Beauté de la peau

L’huile d’onagre est en tout premier lieu reconnue pour ses bienfaits sur la peau. Elle est recommandée pour soulager l’eczéma (6), le psoriasis et l’ichtyose. Elle contribue à réduire l’inflammation de la peau (7), l’acné et les lésions cutanées, elle permet d’hydrater la peau. Cette huile végétale peut également améliorer l’état général de la peau, notamment sa fermeté, sonélasticité, sa résistance et son hydratation. Les GLA qu’elle contient contribue à la structure et au bon fonctionnement de la peau. Presque toutes les peaux peuvent profiter de ces bienfaits, y compris les peaux grasses et matures. Le Comité sur les produits médicinaux à base de plantes de l’Agence européenne des médicaments reconnaît l’efficacité de l’huile d’onagre pour soulager les démangeaisons chroniqueset aiguës de la peau sèche (8).

Règles douloureuses et douleurs mammaires

L’huile d’onagre est appréciée par les femmes qui rencontrent des problèmes de douleurs mammaires. En période de règles, si vous ressentez des douleurs au seins, la consommation d’huilevégétale en capsule peut être intéressante. L’huile d’onagre va permettre de réduire l’inflammation (9) et d’inhiber les prostaglandines, qui sont responsables des douleurs mammaires cycliques. Associée à de la vitamine E, l’huile d’onagre aide à réduire la sévérité de ces douleurs. Les données sur le sujet sont peu disponibles et le sujet mérite d’être étudié. Cette huile aide aussi à lutter contre certains symptômes hormonaux des femmes, notamment les bouffées de chaleur (intensité, fréquence) (10), qui surviennent souvent en période de ménopause. Comme pour la plupart des compléments alimentaires, il est vivement recommandé de consulter un médecin avant d’utiliser cette huile.

Ostéoporose

L’onagre est bénéfique pour les os et pour préserver la minéralisation osseuse. La consommation quotidienne d’huile d’onagre, associée notamment à une source de calcium et d’huile de poisson, contribue à améliorer la densité et la solidité osseuse des personnes qui souffrent d’ostéoporose (11). Elle contribue à ralentir la progression de la pathologie, et elle aide également à limiter le risque de fracture osseuse en cas de chute (12). L’ostéoporose touche principalement les personnesâgées.

Anti-inflammatoire

Les GLA ne sont pas des composants comme les autres. Il sont précurseurs des prostaglandines E1. Ces dernières jouent un rôle déterminant dans la réduction de l’inflammation. À ce titre, l’onagre agit comme un anti-inflammatoire naturel, en application externe ou par voie orale (13).

Neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique est une complication du diabète, qui conduit à une dégénérescence graduelle des nerfs, et qui peut être très douloureuse. L’huile d’onagre serait capable d’apaiser cette douleur, selon les résultats de certaines études (14) (15). D’après les chercheurs, l’huile d’onagre est efficace contre la neuropathie diabétique légère. Elle peut aussi être utilisée comme traitement d’accompagnement en cas de neuropathie sévère ou modérée, spécialement si l’efficacité des médicaments n’est pas totale (16). Des traitements d’assez longue durée sont dans ce cas nécessaires afin de ressentir les bienfaits de la plante.

Arthrite rhumatoïde

L’huile d’onagre est préconisée dans le traitement de l’arthrite et de la polyarthrite rhumatoïdes en raison, notamment, de sa forte teneur en GLA (17). Un grand nombre d’études scientifiques ont étéréalisés avec cette huile végétale. Même si les résultats sont parfois contradictoires (18), l’ensembledes données publiées montrent des effets bénéfiques sur l’arthrite et la polyarthrite rhumatoïde des huiles qui contiennent des GLA.

Hypertension artérielle et troubles cardiovasculaire

La plupart des huiles végétales issues de première pression à froid améliorent la santé cardiovasculaire (19) et régulent de la pression artérielle. L’huile d’onagre issue de première pression à froid permet ainsi de réguler de façon significative la pression artérielle de ceux qui la consomme. L’onagre aide également à réduire le niveau de mauvais cholestérol, elle prévient ainsi l’apparition de pathologies cardiaques courantes.

Les autres propriétés et bienfaits de l’onagre

Il est fréquent de trouver des études qui suggèrent cette plante pour aider à lutter contre le syndromede fatigue chronique (20). On peut aussi utiliser l’huile d’onagre contre la cellulite, les vergetures, lorsque les tissus manquent de fermeté, lors de crise d’urticaire, en présence de cicatrices (pour les aider à s’estomper) ou de gerçures, en cas d’ongles cassants. Elle permet aussi d’hydrater les cuirs chevelus irrités ou asséchés.

Utilisations de l’huile d’onagre : ce qu’il faut savoir

Dosage et posologie de l’huile d’onagre

Lors de la plupart des études cliniques, les doses d’huiles utilisées sont comprises entre 540 mg et 2,8 grammes par jour (usage interne sous forme de capsules). Un avis médical permettra toujours d’obtenir une posologie précise et adaptée à chaque cas. Il faut consommer quotidiennement et pendant plusieurs semaines l’huile d’onagre pour observer les premiers résultats. Les cures peuvent durer jusqu’à six mois. L’huile d’onagre peut aussi être utilisée sur la peau (usage externe). Elle s’applique dans ce cas deux fois par jour, pendant quatre mois au maximum. L’onagre s’utilise enfin en cataplasme pour lutter contre les affections cutanées. C’est dans ce cadre qu’elle était recommandée au XVIIe siècle.

Contre-indications et effets secondaires

Certaines personnes doivent prendre des précautions lorsqu’elles utilisent l’huile d’onagre. Un avis médical est toujours recommandé. Cette huile peut augmenter les saignements, à éviter impérativement dans le cadre des troubles de la coagulation ou bien à l’approche d’une intervention chirurgicale. Quand elle est consommée pure (usage interne, sans capsules), il est conseillé de la consommer avec d’autres aliments pour prévenir toute irritation de la gorge.

Les effets indésirables liés à la consommation ou à l’utilisation de l’onagre sont rares aux doses classiques. Un surdosage peut néanmoins entraîner des troubles gastro-intestinaux, des maux de tête, des nausées, des réactions d’hypersensibilités ou de la diarrhée. En cas d’apparition de ces symptômes, réduisez ou stoppez votre consommation d’huile d’onagre jusqu’à disparition complète de ces derniers.

Vous avez aimé ? Partager cet article

Panier